fbpx

AVEC LE FACOP, FAUT TE LIBERER DE LA PEUR D’AVOIR PEUR !

Une bonne formation qui mène à l’entrepreneuriat te permettra toujours de développer ton plein potentiel, en fonction de ton engagement, de manière à avoir accès à un monde de richesses et de liberté que très peu de gens connaissent dans leur vie. Il ne s’agit pas uniquement d’argent et de temps libre. C’est être libéré de la peur d’avoir peur.

Ainsi, par exemple, tu n’auras plus jamais peur d’être incapable de subvenir aux besoins de ta famille en nourriture, de payer tes factures d’eau et d’électricité, des loyers d’une maison, des soins de santé, etc.

Au lieu de craindre la peur, tu apprendras à l’affronter et à en tirer parti, grâce à ton imagination créatrice et à de nombreux secrets que tu découvriras avec le FACOP.

Cette vérité est le fruit d’une longue observation du mode de vie de certains de mes amis entrepreneurs, de ma propre expérience familiale et de mes recherches. C’est aussi le résumé de l’une des conclusions du multimilliardaire Robert KIYOSAKI,  dans son excellent livre : ‘‘Avant de quitter votre emploi’’.

Comment ne pas avouer ici  une fois de plus que c’est cette conviction profonde qui m’a poussé à créer le FACOP (Future Africa Coaching Program), afin de pouvoir contribuer à la formation et à l’accompagnement de jeunes Africains véritablement libres, riches, heureux et fiers de l’être ? Ce sont ces futurs milliardaires Africains qui, par la création des richesses, auront le temps et les moyens de libérer l’Afrique, économiquement et politiquement.

Baham, le 26 février 2017 (texte publié pour la première fois le 11 février 2017.  Souop Soffo Sa’a Meù (Lucas Kamdem)