fbpx

 »

Chapitre 7 : Sixième étape vers la richesse : L’élaboration des plans, la cristallisation du désir en action

Tout ce que l’on crée ou que l’on acquiert commence par le désir. Dans l’atelier de l’imagination où des plans sont créés et organisés, le désir entame son voyage, de l’abstrait au concret.

L’élaboration d’un ou de plusieurs plans définis et pratiques pour réaliser cette transformation est une phase très importante.

Voici comment élaborer des plans :

  • Réunissez toutes les personnes qui seront nécessaires à la réussite de votre plan
  • Décidez des avantages et des bénéfices que vous pourrez offrir aux différents membres de votre groupe en échange de leur coopération.
  • Organisez des réunions avec les membres de votre groupe, au moins 2 fois par semaine jusqu’à ce que votre plan soit terminé.
  • Et enfin, soyez en parfaite harmonie avec chaque membre de votre groupe

Persévérez jusqu’à réussir

Si le premier plan que vous adoptez échoue, remplacez-le par un nouveau plan. Si celui-ci ne réussit pas non plus, remplacez-le encore par un nouveau et ainsi de suite jusqu’à ce que vous trouviez celui qui fonctionne. C’est exactement là que la majorité des gens se découragent et connaissent l’échec, à cause de leur manque de persévérance.

La défaite temporaire mène au succès

Thomas Edison a échoué 10 000 fois avant d’inventer l’ampoule électrique. On pourrait dire qu’il a échoué 10 000 fois, mais Napoléon Hill précise qu’il a rencontré la défaite temporaire 10 000 fois avant que ses efforts soient récompensés.

Thomas Edison a échoué 10 000 fois avant de réussir

C’est là qu’est toute la différence. Chaque échec ne doit être considéré que comme un échec temporaire et qu’un succès est tout proche. Il ne faut surtout pas abandonner au premier coup dur.

Personne n’est jamais battu, jusqu’à ce qu’il abandonne dans son esprit. Personne ne peut espérer connaître de grands succès financiers sans connaître des échecs temporaires.

L’auteur utilise une phrase que j’aime beaucoup : « Un lâcheur ne gagne jamais et un gagneur ne lâche jamais »

Les éléments principaux du leadership

Il n’y a aucune honte à être un suiveur, mais on ne gagne rien à y rester. La plupart des grands chefs ont commencé en qualité de suiveurs. Ils sont devenus de grands chefs parce qu’ils étaient des suiveurs intelligents. À peu d’exceptions, l’homme qui est incapable de suivre intelligemment son chef ne sera jamais un bon chef. Les hommes qui sont proches de leurs supérieurs sont souvent ceux qui décrochent des promotions en premier. Un suiveur intelligent a plusieurs avantages, parmi eux l’opportunité d’acquérir le savoir de son chef.

Voici les qualités que doivent développer tous les leaders :

  • Courage infaillible
  • Contrôle de soi
  • Un sens réel de la justice
  • Fermeté dans les décisions
  • Précision des plans
  • L’habitude d’en faire plus que les autres
  • Une personnalité agréable
  • Sympathie et compréhension
  • Maitrise des détails
  • Volonté d’assumer la pleine responsabilité
  • Coopération

Les 10 causes principales de l’échec dans le leadership

  • Négligence des détails
  • Réticence à rendre un service humble
  • Vouloir un salaire pour ce qu’ils « savent » et non pour ce qu’ils font avec ce qu’ils savent
  • Peur de la concurrence des subordonnés
  • Manque d’imagination
  • Egoïsme
  • Intempérance
  • Déloyauté
  • Mise en avant de l’autorité de la direction
  • Mise en avant du titre

Les 30 principales causes de l’échec

Au-delà de l’analyse des grandes réussites, Napoléon Hill a aussi eu l’occasion d’observer de grands échecs. Il en a tiré 30 causes.

  1. Un fond héréditaire défavorable : une déficience mentale par exemple
  2. Le manque de but bien défini dans la vie
  3. Le manque d’ambition
  4. Une éducation insuffisante : Les hommes sont payés pour ce qu’ils savent, mais surtout pour ce qu’ils font de leur savoir.
  5. Le manque d’autodiscipline
  6. Une mauvaise santé
  7. Des mauvaises influences pendant l’enfance : « la plante pousse selon son tuteur »
  8. L’hésitation : La cause la plus courante de l’échec. Le bon moment ne viendra jamais.
  9. Le manque de persévérance.
  10. Une personnalité négative
  11. Le manque de contrôle des besoins sexuels
  12. Le désir incontrôlé d’avoir « quelque chose sans rien donner »
  13. Le manque de décision bien définie
  14. Une ou plusieurs des 6 craintes de base : Elles sont décrites dans la partie « les 6 fantômes de la peur »
  15. Mal choisir son conjoint : Les rapports maritaux seront une forme d’échec s’ils sont marqués par la misère, la tristesse et la destruction de tout signe d’ambition.
  16. La prudence excessive
  17. Mal choisir ses associés dans les affaires
  18. La superstition et les préjugés
  19. Se tromper de vocation
  20. La dispersion de vos efforts
  21. L’habitude de dépenser sans compter
  22. Le manque d’enthousiasme
  23. L’intolérance
  24. Les excès concernant la nourriture, les boissons et la vie sexuelle
  25. L’incapacité de coopérer, à travailler avec les autres
  26. La possession d’un pouvoir non acquis par ses propres efforts : Hériter d’une grande fortune par exemple
  27. La malhonnêteté
  28. L’égoïsme et la vanité : Ces défauts font fuir les autres
  29. L’estimation au lieu de la réflexion : Il faut juger par la réalité et par des « avis »
  30. Le manque de capital

Chapitre 8 : Septième étape vers la richesse : La décision

Avant la rédaction de Réfléchissez et devenez riche, Napoléon Hill a étudié plusieurs milliers de cas d’échecs et en a conclu que l’une des principales causes de l’échec est l’indécision. La plupart des personnes qui font fortune ont la capacité de prendre des décisions rapidement et de s’y tenir.

Prenez vous-même vos décisions et tenez-vous-y

La plupart des gens qui échouent dans leur tentative de gagner beaucoup d’argent sont généralement très influençables.

Les amis intimes et les parents, bien que ce ne soit pas là leur intention, freinent souvent nos ambitions en émettant des réserves ou en exprimant un avis négatif. Des milliers d’hommes et de femmes traînent toute leur vie des complexes d’infériorité parce qu’une personne a détruit leur confiance en eux par ses opinions et ses moqueries.

Vous avez un cerveau et un esprit, alors servez-vous en pour prendre vos propres décisions.

La valeur d’une décision

La valeur d’une décision dépend du courage qu’il faut pour la prendre. Les grandes décisions qui font progresser la civilisation sont prises par des hommes qui vont jusqu’à risquer la mort.

La plus grande décision de toute l’histoire des États-Unis a été prise à Philadelphie, le 4 juillet 1776, lorsque 56 hommes signèrent un document, sachant qu’ils auraient aussi bien pu apporter la liberté à tous les Américains que d’en faire pendre 56 haut et court.

Ce document est la déclaration d’indépendance qui fit naître les Etats Unis d’Amérique.

Chapitre 9 : Huitième étape vers la richesse : La persévérance, l’effort nécessaire pour avoir la foi

La persévérance est ce qui vous permettra de transformer le désir d’argent en monnaie sonnante et trébuchante. Associée à la persévérance, il y a la volonté. Ces deux notions conjuguées peuvent emmener n’importe quel homme ou femme vers des sommets de réussite.

La plupart des gens abandonnent à la première résistance et c’est pour cette raison qu’ils ne deviendront jamais riches.

Un désir tiède apporte de maigres résultats

Le désir est à l’origine de toute entreprise. Ne l’oubliez jamais. Un petit désir n’apporte que de maigres résultats, de même qu’un petit feu donne peu de chaleur. Si vous manquez de persévérance, combattez cette faiblesse en stimulant votre désir jusqu’à ce qu’il devienne obsessionnel.

De même que l’eau est attirée par l’océan, la fortune est attirée par ceux qui ont préparé leur esprit à la recevoir.

Ceux qui ont cultivé l’habitude de la persévérance ont acquis une assurance contre l’échec. Peu importe le nombre de leurs défaites, ils sont certains de remporter la victoire.

La persévérance est à la portée de tous

La persévérance est un état d’esprit, elle peut donc se cultiver. Pour y arriver, voici ce qu’il faut :

  • La définition du but
  • Le désir
  • La foi en soi
  • La précision des plans
  • Des connaissances adéquates
  • La coopération
  • Le pouvoir de la volonté
  • L’habitude

Les ennemis de la persévérance

Voici les faiblesses qui doivent être vaincues par tous ceux qui cherchent à faire fortune :

  • L’impossibilité de reconnaître et de définir clairement ce que l’on veut.
  • L’hésitation et son lot d’alibis et d’excuses.
  • Le manque d’intérêt pour un enseignement spécialisé.
  • L’indécision et l’habitude de laisser les autres prendre toutes les décisions à notre place.
  • L’habitude de se reposer sur des excuses au lieu de créer des plans précis pour trouver une solution à son problème.
  • Le contentement de soi. Il n’y a malheureusement rien à faire contre cette maladie.
  • L’indifférence qui se manifeste habituellement par la recherche systématique de compromis là où il y aurait lieu de faire face aux obstacles et d’essayer de les franchir.
  • L’habitude de critiquer les erreurs des autres et d’accepter des circonstances défavorables comme inévitables.
  • La volonté, et même parfois la hâte, d’abandonner au premier signe de défaite.
  • L’absence de plans organisés et soigneusement rédigés pour pouvoir être mieux étudiés.
  • L’habitude de négliger l’occasion qui se présente.
  • Souhaiter au lieu de vouloir.
  • L’habitude d’établir des compromis avec la pauvreté au lieu de vouloir la fortune. Le manque total d’ambition d’être, d’agir, de posséder.
  • La quête de raccourcis menant à la fortune ; essayer de prendre sans rien donner.
  • La peur d’être critiqué, la peur du « qu’en-dira-t-on » qui fait échouer autant l’élaboration que l’application des plans.

Chapitre 10 Neuvième étape vers la richesse : Le pouvoir de l’alliance d’ « esprit maître »

Pour faire fortune, le pouvoir est indispensable. Dans Réfléchissez et devenez riche, Napoléon Hill le définit comme « une connaissance organisée et intelligemment dirigée. »

Les avantages d’avoir un groupe d’ « esprit maître »

Celui qui s’entoure d’hommes intelligents a un avantage certain sur celui qui est seul. De plus, Napoléon Hill évoque la synergie des esprits : 1 + 1 = 3. Deux esprits travaillant ensemble sont plus efficaces que deux esprits séparés.

La clef du pouvoir et de la réussite est de savoir s’entourer d’hommes brillants. C’est notamment le cas d’Andrew Carnegie qui avait dans son groupe d’ « esprit maître » cinquante personnes qui maîtrisaient le domaine de l’acier sur le bout des doigts. La réussite des grands hommes est souvent due aux personnes qui les ont entourés.

Chapitre 11 Dixième étape vers la richesse : Le mystère de la transmutation sexuelle

L’émotion sexuelle n’est pas seulement liée à un état physique, mais également à une émotion. Cette émotion a trois raisons d’être :

  • La reproduction
  • Le maintien en bonne santé
  • La transformation de la médiocrité en génie

Le désir sexuel est le plus puissant des désirs. Il stimule, développe l’imagination, le courage, la volonté, la persévérance et un pouvoir créateur qui va croissant.

Le désir sexuel est extrêmement puissant. Certains pour le satisfaire, risquent leur vie et leur réputation.

Ce désir doit donc être maitrisé, catalysé pour servir à une cause « plus grande » que la reproduction, par exemple la poursuite de la richesse.

Il a été prouvé que les personnes qui réussissaient le mieux étaient celles qui avaient un très fort désir sexuel, mais qui étaient capables de le contrôler.

Au contraire, les personnes qui n’arrivent pas à catalyser cette énergie échoueront toujours dans la vie. C’est d’ailleurs pour cette raison que le succès ne vient pas à 20 ans (à de rares exceptions), mais plus tard, quand l’homme arrive enfin à maîtriser son énergie sexuelle.

Chapitre 12 Onzième étape vers la richesse : L’esprit subconscient

Le subconscient enregistre et classe toutes les pensées qui atteignent le conscient par l’un des 5 sens. Le subconscient travaille jour et nuit.

Confiez à votre subconscient votre plan, désir ou but

Par un phénomène inconnu, le subconscient se nourrit de nos pensées et les transforme en leur équivalent physique. De plus, il utilise toujours les moyens les plus pratiques pour y arriver.

Vous n’avez pas le contrôle de votre subconscient, mais vous pouvez lui suggérer un plan d’action. Lorsque vous aurez accepté l’existence de votre subconscient, vous comprendrez pourquoi il est important de préciser vos désirs et de les écrire. Cependant, pour agir sur le subconscient, il faut être patient et faire fonctionner le pouvoir de l’habitude : répéter tous les jours à haute voix vos objectifs et votre plan.

Au contraire, si vous n’essayez pas de le contrôler, votre subconscient se nourrira des pensées qui traversent votre esprit, que ces pensées soient positives ou non. Apprenez à maîtriser vos pensées et vous maîtriserez votre subconscient.

Les sept émotions positives

Vous pouvez choisir de nourrir votre subconscient avec des émotions positives :

  • Désir, foi, amour, sexualité, enthousiasme, tendresse, espoir

Les sept émotions négatives

Ou vous pouvez subir vos émotions négatives :

  • Peur, jalousie, haine, vengeance, avarice, superstition, colère

CHAPITRE 13 Douzième étape vers la richesse : Le cerveau humain, un poste émetteur et récepteur de la pensée

Le cerveau humain est semblable à une radio : il peut émettre des ondes, mais également en recevoir. Quand le cerveau fonctionne avec intensité, il est capable de donner une charge émotive aux ondes reçues pour qu’elles soient intégrées dans notre subconscient.

Le penseur de Rodin

Le subconscient est la « station émettrice » du cerveau alors que « l’imagination créatrice » est le « poste récepteur » du cerveau.

Nous sommes dirigés par des forces intangibles

Napoléon Hill explique qu’il y a des forces intangibles, des choses que l’on ne peut percevoir avec nos cinq sens. Parmi ces forces intangibles, il y a la pensée.

A l’époque de l’auteur et encore aujourd’hui, les scientifiques comprennent très mal le fonctionnement du cerveau.

Les cerveaux de votre groupe de travail peuvent être accordés les uns aux autres en mettant en place un environnement favorable. L’auteur décrit les conditions idéales pour stimuler notre « sixième sens » dans le chapitre suivant.

CHAPITRE 14 Treizième étape vers la richesse : Le sixième sens, la porte du temple de la sagesse

Le sixième sens ne peut être compris, ni assimilé, si l’on n’a pas au préalable, compris et maîtrisé les 12 autres principes de Réfléchissez et devenez riche.

Napoléon Hill définit le sixième sens comme la partie du subconscient à laquelle on a donné le nom d’ « imagination créatrice ». En développant ce sixième sens, vous posséderez un « ange gardien » qui vous ouvrira la porte du « temple de la sagesse ».

Pour Napoleon Hill, le sixième sens se rapproche du miracle.

Vous pouvez utiliser les services de « conseillers invisibles »

Il est bénéfique de s’inspirer des grands hommes. Cela forme votre « conseil invisible » qui peut vous conseiller avant toute prise de décision.

Le conseil personnel de l’auteur est formé des 9 personnalités suivantes :

  • Emerson : chef du mouvement littéraire du « Transcendantalisme »
  • Paine : A œuvré pour l’indépendance des Etats Unis
  • Edison : Pionnier dans le domaine de l’électricité
  • Darwin : biologiste, auteur de la théorie de l’évolution
  • Lincoln : 16ème président des Etats Unis, a aboli l’esclavage
  • Burbank : Célèbre horticulteur américain
  • Napoléon 1er : Empereur (vous noterez que c’est la seule personnalité qui n’est pas américaine)
  • Ford : Inventeur de la Ford T
  • Carnegie : milliardaire qui a fait fortune dans l’acier

Comment inspirer le sixième sens ?

Utiliser et arrêter d’utiliser son sixième sens ne peut pas se faire à discrétion. Cependant, en appliquant les principes de ce livre, on peut développer son sixième sens.

Le point de départ de toute réalisation est le désir, à l’arrivée, il y a le sixième sens. Ce « quelque chose » d’inconnu a été le moteur et la source d’inspiration de très grands penseurs, entrepreneurs, artistes et hommes d’Etat.

Tout évènement inattendu qui provoque des émotions et fait battre le cœur plus vite que d’ordinaire réveillera votre sixième sens. L’auteur prend l’exemple du conducteur de voiture qui tourne le volant au dernier moment pour éviter un accident : Le sixième sens l’a aidé.

En apprenant à développer votre sixième sens, vous pourrez transformer votre désir en son équivalent matériel.

CHAPITRE 15 Comment vaincre les 6 fantômes de la peur ?

Pour réussir, vous devez chasser de votre esprit toute forme de peur. C’est un principe clé de Réfléchissez et devenez riche.

La peur peut être divisée en 6 formes différentes : La peur de la pauvreté, de la critique, de la maladie, de perdre son amour, de la vieillesse et de la mort.

Mais vous ne devez pas oublier que la peur est un état d’esprit et qu’un état d’esprit peut se contrôler et se diriger. Malheureusement pour les peureux, les états d’esprit se transforment en leur équivalent physique, que l’état d’esprit en question soit volontaire ou non.

La peur de la pauvreté

La peur de la pauvreté est la principale peur qui nous empêche de nous enrichir : « Et si j’échouais ? Est-ce que je me retrouverais à la rue ? »

La peur de la pauvreté n’est qu’un simple état d’esprit. Mais pourtant, elle peut suffire à détruire toute chance de réussite. Beaucoup de personnes n’investissent pas leur argent de peur de le perdre.

La peur d’être critiqué

Napoléon Hill se pose la question suivante : Comment l’homme en est-il arrivé à craindre les critiques ?

Le comportement de la plupart des hommes est commandé par la peur d’être jugé négativement par les autres. C’est pour cette raison que tout le monde rachète régulièrement des vêtements, par peur de ne plus être à la mode !

Cette peur enlève à l’homme son imagination, détruit toute forme d’initiative. C’est cette peur de se faire « taper sur la tête » si on sort du rang qui empêche les hommes de vivre la vie dont ils ont vraiment envie.

La peur de la maladie

L’homme craint la maladie parce qu’il l’associe à la vieillisse et à la mort. Cependant, un médecin réputé estimait que 75% de ses patients étaient des malades imaginaires. Il a également été prouvé que la peur de la maladie entraînait… La maladie elle-même !

Cela va dans le sens de la thèse de l’auteur qui estime que les pensées se transforment en leur équivalent physique.

La peur de perdre son amour

La jalousie et autres formes de névroses proviennent de la peur de perdre l’être aimé. C’est une forme de peur très puissante, celle qui fait probablement le plus de ravages dans le corps et l’esprit.

L’homme préhistorique avait tendance à la polygamie et c’est l’homme le plus fort qui choisissait sa femme. Il s’en emparait par la brutalité.

L’homme peut avoir plusieurs enfants de plusieurs femmes en même temps alors que la femme ne peut avoir qu’un seul enfant à la fois et donc qu’un seul conjoint. Ce sont d’ailleurs plus souvent les femmes qui ont peur de perdre leur amour, ce qui s’explique par la nature polygame de l’homme.

La peur de vieillir

A la peur de vieillir sont associées deux types de peur : Celle de s’affaiblir et celle de mourir. Cette forme de peur entraîne la crainte de la pauvreté, celle de perdre l’indépendance et la liberté physique et économique.

La peur de la mort

Cette peur est la plus cruelle de toutes. Cette angoisse a engendré un certain nombre de fanatismes religieux. Seule la religion donne un sens à la vie en lui suggérant qu’il y a une vie après la mort. La religion essaye d’expliquer les questions suivantes : « D’où venons-nous ? Et où allons-nous ? »

Les pensées destructrices

Les ondes émises par la peur se transmettent et passent d’un esprit à l’autre. C’est pour cette raison que les personnes négatives ont tendance à nous transmettre leur pessimisme et que les personnes positives nous transmettent leur enthousiasme !

Celui qui émet des pensées négatives détruira son imagination créatrice. De plus, ces pensées entraînent une personnalité négative et repoussent les autres, voire les rend hostiles ! Heureusement, vous pouvez contrôler votre pensée, la nourrir des idées que vous aurez choisies. Vous aurez la maîtrise de votre destinée aussi longtemps que vous contrôlerez vos pensées. Beaucoup de gens ont recours aux excuses.

Les gens qui ne réussissent pas ont tous un point commun : Ils connaissent les raisons de leurs échecs et les expliquent en les excusant ! Malheureusement, les excuses n’ont jamais fabriqué l’argent.

Voici quelques excuses couramment utilisées mentionnées dans Réfléchissez et devenez riche:

  • Si j’avais de l’argent
  • Si j’avais une meilleure santé
  • Si j’avais plus de temps
  • Si je pouvais revivre ma vie
  • Si j’étais né riche
  • Si ma famille me comprenait
  • Si….

Alors plus d’excuses imaginaires, agissez !

Conclusion du livre « Réfléchissez et devenez riche » par Nicolas Bazard

Réfléchissez et devenez riche est le tout premier livre que j’ai lu sur le thème des finances personnelles et du développement personnel en général. C’est à la suite de ce livre que j’ai décidé de prendre ma vie en main.

Comme l’explique Napoléon Hill, les hommes les plus riches sont avant tout des hommes qui n’arrêtent pas d’apprendre. J’aime lire, j’aime apprendre. A la suite de ce premier livre, je suis parti à la recherche d’autres livres sur les finances personnelles et j’ai réussi à passer d’étudiant fauché à étudiant avec une épargne de 5000€ en rentrant dans la vie active.

J’ai également lu plusieurs livres sur la bourse comme l’investisseur intelligent, dont je suis rigoureusement les principes. Mon portefeuille réalise une performance moyenne de 30% !

Je me lance désormais dans l’immobilier, suite à la lecture de plusieurs livres dont Tout le monde mérite d’être riche et Comment je suis devenu rentière en 4 ans.

Est-ce que je vais réussir à m’enrichir durablement avec l’immobilier ? J’en suis persuadé !

Pourquoi ?

Et bien parce que, comme pour mon épargne (ou j’étais mal parti) ou la bourse (mes premières prises de position ont été catastrophiques) je vais commettre des erreurs… D’énormes erreurs même ! Mais je n’abandonnerai pas, je continuerai à me former et à apprendre. Un jour ou l’autre je connaîtrai le succès.

C’est là le secret de la richesse selon Napoléon Hill : Il faut être persévérant si l’on veut réussir tout ce que l’on entreprend car c’est souvent après de gros échecs que l’on connaît nos plus grandes réussites.

A titre personnel, j’ai créé cinq blogs différents et deux produits d’information qui ont tous été des échecs. Est-ce que j’en ai honte ? Non, puisque je n’ai pas abandonné et surtout : J’ai appris de mes erreurs ! Je reste persuadé qu’un jour ou l’autre je connaîtrai le succès sur internet, cela prendra le temps que cela prendra.

Voici une citation, qui résume assez bien, à mon sens, la pensée de Napoléon Hill :

« Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme » – Winston Churchill

J’espère que le livre Réfléchissez et devenez riche vous donnera envie de nourrir votre esprit de pensées positives et de créer votre entreprise, d’investir en bourse ou bien d’investir dans l’immobilier.

Points forts :

  • Réfléchissez et devenez riche est un livre ultra-motivant qui pousse à l’action
  • Se lit très facilement et est agrémenté de nombreux exemples
  • Bien que ce soit un ouvrage à contenu théorique, Napoléon Hill donne des actions à réaliser au quotidien
  • Le côté « intemporel » du livre qui sera toujours d’actualité dans les décennies à venir
  • Aussi connu sous le nom de “Pensez et devenez riche”, ce livre nous enseigne la philosophie de vie des personnes qui ont appris comment devenir riche.

Points faibles :

  • Réfléchissez et devenez riche est très « américain » dans l’esprit et notamment dans le rapport à l’argent de l’auteur : Pour l’auteur, l’enrichissement personnel peut-être un but alors qu’en France, il est tabou de dire que l’on veut devenir millionnaire.
  • Le livre a été écrit il y a 80 ans maintenant, cela peut se ressentir parfois, notamment à travers les exemples de l’auteur.  »

 

N.B. A cause de la situation sanitaire globale les sessions de formation FACOP A1 de 2020 prévues en France, en Allemagne et au Gabon ne sont plus possibles. Seule la session de novembre 2020 à Dubaï sera effective.

Contact: https://wa.me/237675306676.

• Abonnez-vous à la page FACOP pour ne rien rater.
Pour votre groupe ou association, vous pouvez aussi obtenir un séminaire de formation sans limitation géographique.
Tél : +237 675-306-676 / 657-895-798 / +237 677-707-001 / +237 694-269-296
#Facop

#Facocom
#CreationEntreprises
#Coaching
#FormationEnEntrepreneuriat
#IntelligenceFinanciere
#DevenirRiche
#InvestirAuPays
#EntrepreneursASucces
#Entrepreneurs
#SuccessStory
#GestionFinanciere