fbpx

 

 

Grâce au beau boulot de synthèse réalisé par Ludovic dans son blog, partageons dans les lignes qui suivent un résumé de l’excellent livre de MJ DeMarco. 

” Il y a une autoroute vers la richesse, une voie rapide loin des slogans des gourous financiers vantant l’enrichissement lent grâce à votre travail, à l’investissement en Bourse et dans l’immobilier. Ce raccourci est une route cachée, mais connue des plus riches, l’autoroute du millionnaire.

MJ DeMarco prend à contre-pied des références du genre telles que père riche père pauvre de Robert. T. Kiyosaki, réfléchissez et devenez riche de Napoléon Hill ou encore l’homme le plus riche de Babylone de Georges S. Clason et bien d’autres. Il prône ici un enrichissement rapide vous permettant de profiter de votre richesse tant que vous avez encore l’énergie pour en profiter. Il condamne ainsi l’enrichissement lent présenté par beaucoup de vendeurs de liberté financière vous faisant miroiter la richesse en investissant 10% de votre salaire sur des placements financiers à 8%.

Pas de langue bois dans ce livre. Des vérités franches et directes présentées avec brillance dans l’ouvrage qui est pour moi la référence dans le domaine de l’indépendance financière. Attachez vos ceintures, mettez votre clignotant et lancez-vous pied au planché sur la voie express vers la richesse.

L’autoroute du millionnaire – Première partie

RICHE ET EN CHAISE ROULANTE

S’ENRICHIR LENTEMENT SIGNIFIE DEVENIR RICHE VIEUX

Chapitre 1 : La grande duperie

Si vous souhaitez devenir riche et « devenir riche lentement » est votre stratégie, MJ DeMarco a une mauvaise nouvelle pour vous, c’est perdu d’avance.

Pensez-vous qu’une personne vivant dans une villa de rêve au bord de la mer est devenue riche grâce à l’argent qu’elle a investi dans un fonds de placement ? Croyez-vous qu’elle ait pu se payer sa voiture de sport a 500 000 euros grâce aux bons de réduction qu’elle a collectionnés ou aux quelques loyers provenant de ses rentes locatives ? La réponse est non !

Devenir millionnaire en l’espace de quelques années requiert d’utiliser un chemin différent de ceux que l’on vous a présentés jusqu’à présent.

Les gourous financiers vous font miroiter un enrichissement lent en investissant vos économies dans des investissements qui ne vous permettront de vous enrichir que lorsque vous serez vieux. S’enrichir lentement demande de sacrifier votre vie pour votre emploi. S’enrichir lentement est une partie perdue d’avance, car c’est une méthode qui dépend entièrement des marchés financiers et qui est liée à votre temps de travail.

Vous devez en profiter durant les plus belles années de votre vie, tant que vous êtes encore jeunes et pleins d’énergie.

Chapitre 2 : Comment j’ai envoyé bouler « l’enrichissement lent »

Quand MJ DeMarco était encore adolescent, il avait un rêve, posséder un jour une Lamborghini Countach. Malgré son envie, il n’envisageait pas une seule minute que son rêve puisse se réaliser un jour, et encore moins tant qu’il était encore jeune. Pour lui l’équation « Richesse + Jeunesse » n’avait pas de solution, car il n’avait aucun talent particulier et il savait très bien qu’il ne serait jamais un athlète de haut niveau.

Alors qu’il passe ses journées à regarder des rediffusions de Tom et Jerry à la télévision en mangeant des donuts, MJ DeMarco n’avait qu’une seule motivation dans la journée, aller acheter une glace à la boutique du coin de la rue.

La Lamborghini Countach

Un jour alors qu’il était en chemin pour s’acheter une glace, il vit sur son chemin la voiture de ses rêves stationnée telle une reine. Émerveillé par cette Lamborghini, il resta quelque instant à côté de l’objet qu’il convoitait tant. Il se demandait alors qui pouvait bien posséder une telle merveille, certainement un riche cinquantenaire. Quelle fut sa surprise lorsqu’il vit un jeune homme d’une vingtaine d’année se diriger vers lui et déverrouiller l’auto. Certainement un héritier. Mais il n’en était pas sûr. Le seul moyen d’en être certain était de demander au propriétaire du bolide. « Je suis un inventeur. » Surpris, MJ DeMarco ne s’attendait pas à une telle réponse. La Lamborghini Countach s’éloigna et il n’eut pas le temps d’en savoir plus.

Ce jour fut le début d’un grand bouleversement dans sa vie. Il n’avait alors plus qu’une seule idée en tête, devenir riche et s’acheter une Lamborghini. Mais il ne souhaitait pas y parvenir après une vie entière sacrifiée dans un travail lui permettant à peine de payer ses dépenses. Non, il voulait y arriver tant qu’il était encore jeune.

Il prit la décision de ne pas rechercher un emploi classique, au grand dam de sa mère, lui répétant sans cesse de se trouver un travail.

Fatigué de collectionner les petits boulots, il décida de quitter la grisaille de Chicago pour partir vivre à Phoenix, dans le sud-ouest des États-Unis, proche de la frontière avec le Mexique.

Phoenix

À son arrivée à Phoenix il n’avait que 900 dollars en poche. Il se trouva un appartement dans le centre de la ville qu’il louait pour 475 dollars par mois. Autant dire qu’il eut très rapidement besoin de se trouver un job.

Il travaillera alors comme chauffeur de limousines durant quelque temps. Grâce aux longues périodes d’attentes liées à ce métier, il lut des ouvrages pour s’instruire à la finance, au développement de sites internet ainsi qu’aux autobiographies des personnalités les plus riches.

Il profita alors de ses jours de repos et de tout son temps libre pour développer un site internet, un simple site de réservation de limousine. Grâce à internet, ce service créé dans un studio du centre de Phoenix pouvait être utilisé dans tout le pays. Il reçut rapidement des centaines de demandes par jour. Ce business lui permit de générer quelques revenus, mais il pouvait faire bien mieux que de proposer des services de location de limousine, et c’est ce qu’il fit.

L’accélération de la richesse

Challengé par l’un de ses amis, il décida de profiter de la mine d’or qu’il avait entre les mains, la liste d’email et de réservations faites sur son site web. Au lieu de vendre des espaces publicitaires sur son site, il commença donc à revendre des listes de clients potentiels, avec leurs informations et le détail de leurs réservations.

Ce changement d’orientation lui permit de générer 473 dollars le premier mois, 694 dollars le deuxième, puis 970, 1832, 2314, 3733 dollars le sixième mois. Ce chiffre ne fit qu’augmenter les mois qui suivirent.

Son faux raccourci vers la richesse

En l’an 2000, internet est en plein boom. Beaucoup d’inconnus deviennent alors millionnaires en l’espace de quelques mois en vendant leurs entreprises au plus offrant. Surfant sur cette vague, MJ DeMarco reçut plusieurs offres de start-ups intéressées pour racheter son entreprise.

En a-t-il profité pour la vendre ? Oh oui ! Après une première offre à 250 000$ et une seconde à 550 000$, il la vendit finalement pour 1,2 million de dollars. Ça y est, il était millionnaire. Enfin presque, et cela ne dura pas. Après avoir payé les taxes, investit dans quelques actions qui ne feront que perdre de leur valeur, il s’acheta une Corvette neuve afin de paraître riche. Quelques mois plus tard, il ne lui restait plus que 250000$ sur son compte en banque.

La même année, la bulle de l’internet explosa, entraînant la chute du marché des actions, mais également un grand nombre de sociétés avec elle. Proche de la banqueroute, la start-up propriétaire de sa société se retrouva contrainte de revendre l’entreprise récemment acquise, alors qu’elle était toujours rentable.

MJ DeMarco sauta alors sur l’occasion pour racheter son entreprise pour 250 000$.

La naissance de l’arbre à billets

Dans l’année qui suivit, il s’attela à revitaliser son site internet en améliorant les services qu’il proposait. À partir de ce moment-là, qu’il travaille au développement de son entreprise ou qu’il soit en vacances, l’argent rentrait jour et nuit. Ça y est, il avait trouvé son autoroute vers la richesse, l’autoroute du millionnaire. Son arbre à billet avait enfin fini par prendre racine. Il donnera alors des fruits 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il n’avait plus besoin de travailler en permanence sur ses services. Appart quelques heures passées par mois sur la maintenance de son site internet, il n’avait plus rien d’autre à faire. Il en profita alors pour commencer à s’occuper de lui-même en se remettant au sport, en voyageant et en s’adonnant à toutes les activités qui lui tenaient à cœur.

Son arbre à billet lui gênerait automatiquement 100 000$ de PROFIT les mauvais mois et un peu plus de 200 000$ par mois le reste du temps.

Multimillionnaire à l’âge de 33 ans, après avoir engrangé plusieurs millions d’euros en quelques années, il décida alors de réitérer son processus menant à la richesse via la voie express. Il vendit une deuxième fois son entreprise en 2007, pour plusieurs millions de dollars cette fois-ci, l’autoroute du millionnaire.

En résumé :

La célébrité ou les talents physiques ne sont pas des prérequis à la richesse.
La richesse rapide est créée exponentiellement, non linéairement.
Le changement peut arriver en un instant.
N’ayez pas peur de prendre des routes qui n’ont pas étaient empruntées par les autres.” LUDOVIC
Nous vous promettons le pdf du livre entier lors de notre prochaine parution.

N.B. Après tout le franc succès qu’aura connu la récente session d’août à Yaoundé et dépendamment de la situation sanitaire globale, les prochaines sessions de formation FACOP A1 en 2020 sont prévues en France en Septembre, en Allemagne, aux Emirats Arabes Unis et au Gabon.

Contact: https://wa.me/237675306676.

Abonnez-vous à la page FACOP pour ne rien rater.
Pour votre groupe ou association, vous pouvez aussi obtenir un séminaire de formation sans limitation géographique.
Tél : +237 675-306-676 / 657-895-798 / +237 677-707-001 / +237 694-269-296
#Facop
#Facocom
#CreationEntreprises
#Coaching
#FormationEnEntrepreneuriat
#IntelligenceFinanciere
#DevenirRiche
#InvestirAuPays
#EntrepreneursASucces
#Entrepreneurs
#SuccessStory