fbpx

Le Boud­dha, est un chef spi­ri­tuel du VIème siècle avant notre ère. La tra­di­tion la plus an­cienne consi­dère que les dates de sa nais­sance et de sa mort sont res­pec­ti­ve­ment de 624 et 544 avant Jé­sus-Christ.

Les ré­cits de la vie du Boud­dha, per­pé­tués par la tra­di­tion orale, ne se­ront ré­di­gés que quelques cen­taines d’an­nées après sa mort. Grâce à Olivier Charles qui les a publiés il y a de cela 5 ans, partageons ici-bas les 60 meilleures citations de Bouddha

1. Ce­lui qui est le maître de lui-même est plus grand que ce­lui qui est le maître du monde.

2. Dou­tez de tout et sur­tout de ce que je vais vous dire.

3. Il n’existe rien de constant si ce n’est le chan­ge­ment

4. Le monde est aveugle. Rares sont ceux qui voient cor­rec­te­ment.

5. Le pay­san la­boure les champs, l’ar­mu­rier fa­çonne la flèche, le char­pen­tier courbe le bois, mais le sage se per­fec­tionne lui-même.

6. Le plus grand gain est de don­ner aux autres. La plus grande perte est de re­ce­voir sans gra­ti­tude.

7. L’in­sensé re­con­nais­sant sa fo­lie est, en vé­rité, sage. Mais l’in­sensé qui se croit sage est vrai­ment fou.

8. Met­tez-vous à la place des autres. Si vous y ar­ri­vez, vous ne se­rez plus ca­pable de faire du mal à au­trui.

9. On peut al­lu­mer des di­zaines de bou­gies à par­tir d’une seule sans en abré­ger la vie. On ne di­mi­nue pas le bon­heur en le par­ta­geant.

10. Quel que soit le nombre de saintes pa­roles que vous li­sez, que vous pro­non­cez, quel bien vous fe­ront-elles si vos actes ne s’y conforment pas ?

11. Res­ter en co­lère, c’est comme sai­sir un char­bon ar­dent avec l’in­ten­tion de le je­ter sur quel­qu’un; c’est vous qui vous brû­lez.

12. La paix vient de l’in­té­rieur. Ne la cher­chez pas à l’ex­té­rieur.

13. Toi seul es ton propre maître. C’est de toi que l’ef­fort doit ve­nir.

14. Dans toutes les di­rec­tions, l’homme sage ré­pand le par­fum de sa vertu.

15. Per­sonne ne peut nous sau­ver, à part nous-mêmes… Per­sonne ne peut et per­sonne ne le fera pour nous… Nous de­vons nous-mêmes mar­cher dans notre propre voie.

16. Le don de vé­rité est un don qui sur­passe tous les autres.

17. Ni dans l’air, ni au mi­lieu de l’océan, ni dans les pro­fon­deurs, des mon­tagnes, ni en au­cune par­tie, de ce vaste monde, il n’existe de lieu, où l’être hu­main, puisse échap­per, aux consé­quences de ses actes.

18. La dou­ceur triomphe sur la co­lère, la gé­né­ro­sité triomphe sur la mé­chan­ceté, la vé­rité triomphe sur la trom­pe­rie.

19. At­tache-toi au sage qui ré­prouve tes fautes.

20. Ne sui­vez pas mon en­sei­gne­ment aveu­glé­ment, éprou­vez-le par vous-même.

21. Tout bon­heur en ce monde vient de l’ou­ver­ture aux autres; toute souf­france vient de l’en­fer­me­ment en soi-même.

22. Sa­chant que la vie est courte, com­ment pou­vez-vous vous que­rel­ler ?

23. Ceux qui re­fusent d’as­pi­rer à la vé­rité n’ont pas com­pris le sens de la vie.

24. C’est une perle rare en ce monde que d’avoir un cœur sans dé­sir. – ci­ta­tions de boud­dha

25. Consi­dère ce­lui qui te fait voir tes dé­fauts comme s’il te mon­trait un tré­sor.

26. De ce­lui qui dans la ba­taille a vaincu mille mil­liers d’hommes et de ce­lui qui s’est vaincu lui-même, c’est ce der­nier qui est le plus grand vain­queur.

27. Fa­ciles à voir sont les fautes d’au­trui. Dif­fi­ciles à voir sont les nôtres.

28. La vi­gi­lance est le che­min du royaume im­mor­tel. La né­gli­gence ce­lui qui conduit à la mort.

29. Le temps est un grand maître, le mal­heur, c’est qu’il tue ses élèves.

30. L’es­prit est dif­fi­cile à maî­tri­ser et in­stable. Il court où il veut. Il est bon de le do­mi­ner. L’es­prit dompté as­sure le bon­heur

31. Ne de­meure pas dans le passé, ne rêve pas du fu­tur, concentre ton es­prit sur le mo­ment pré­sent.

32. Si vous vou­lez connaître votre passé, ob­ser­vez les condi­tions de votre vie pré­sente, et si vous vou­lez sa­voir com­ment vous vi­vrez dans l’ave­nir, re­gar­dez ce que vous faites dans le pré­sent.

33. Si le pro­blème a une so­lu­tion il ne sert à rien de s’in­quié­ter, mais s’il n’y a pas de so­lu­tion, s’in­quié­ter ne chan­gera rien.

34. Toute conquête en­gendre la haine, car le vaincu de­meure dans la mi­sère. Ce­lui qui se tient pai­sible, ayant aban­donné toute idée de vic­toire ou de dé­faite, se main­tient heu­reux.

35. Un sot a beau de­meu­rer des an­nées en contact avec la science, il ne connaî­tra pas plus le goût de la science que la cuillère plon­gée dans la sauce ne connaît le goût de la sauce.

36. Les mots ont le pou­voir de dé­truire ou de soi­gner; lors­qu’ils sont justes et gé­né­reux, ils peuvent chan­ger le monde.

37. Votre pire en­nemi ne peut pas vous bles­ser au­tant que vos pen­sées. Mais une fois maî­tri­sées, per­sonne ne vous ai­dera au­tant que vos pen­sées.

38. La dou­leur est in­évi­table, mais la souf­france est fa­cul­ta­tive.

39. Vis comme si l’ins­tant le plus im­por­tant de ta vie était le mo­ment que tu vis main­te­nant.

40. Chaque ma­tin, nous re­nais­sons à nou­veau. Ce que nous fai­sons au­jour­d’hui est ce qui im­porte le plus

41. Un ami qui n’est pas sin­cère et qui est mé­chant est plus à craindre qu’une bête sau­vage. Une bête sau­vage peut bles­ser votre corps, mais un mau­vais ami bles­sera votre es­prit.

42. Ne t’at­tache pas à ce que tu pos­sèdes au­jour­d’hui, car tu peux très bien le perdre de­main.

43. Le doute di­vise les hommes. C’est un poi­son qui désa­grège les ami­tiés et dé­truit les bonnes re­la­tions. C’est une épine qui ir­rite et fait mal; c’est une épée qui tue.

44. Si tu ne trouves pas d’ami sage, prêt à che­mi­ner avec toi, ré­solu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête, ou un élé­phant dans la fo­rêt.

45. Ne crois que ce que tu juges toi-même être vrai après avoir été éprouvé à la flamme de ton ex­pé­rience. Sois toi-même ton propre flam­beau.

46. La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de res­ter là où on est tombé.

47. Un tré­sor de belles maximes est pré­fé­rable à un amas de ri­chesses.

48. Ce qu’on doit cher­cher à sa­voir, c’est de quelle fa­çon on doit vivre sa vie pour qu’elle soit la meilleure pos­sible.

49. Ac­cepte ce qui est, laisse al­ler ce qui était et aie confiance en ce qui sera.

50. Le chan­ge­ment n’est ja­mais dou­lou­reux. Seule la ré­sis­tance au chan­ge­ment est dou­lou­reuse.

51. Ce que tu penses, tu le de­viens. Ce que tu res­sens, tu l’at­tires. Ce que tu ima­gines, tu le crées.

52. Quelles qu’aient été les dif­fi­cul­tés du passé, tu peux tou­jours re­com­men­cer à zéro au­jour­d’hui.

53. De même que le ser­pent se dé­fait de sa peau, nous de­vons constam­ment nous dé­faire de notre passé.

54. L’acte de par­don­ner nous pro­fite d’abord à nous-mêmes puisque nous ces­sons ainsi de por­ter le far­deau du res­sen­ti­ment. Mais nous n’ac­cep­te­rons pas pour au­tant que l’in­jus­tice se re­pro­duise.

55. Si tu laisses re­po­ser une eau boueuse, elle s’éclair­cira. De même, si tu laisses re­po­ser ton es­prit trou­blé, la chose à faire t’ap­pa­raî­tra clai­re­ment.

56. Évite quand c’est pos­sible la com­pa­gnie des per­sonnes qui vivent dans l’illu­sion. Quand ce n’est pas pos­sible, garde tes pen­sées pour toi.

57. En af­faires, ré­in­ves­tis une part de tes pro­fits, garde une part pour ton usage per­son­nel, ré­serve une part pour ceux qui sont dans le be­soin.

58. Si tu as une po­si­tion de res­pon­sa­bi­lité, sois gé­né­reux en­vers la com­mu­nauté, ho­no­rable en ac­tion, sin­cère en pa­role ; et ne te sou­cie pas du reste.

59. Une pos­ture bien droite et quelques res­pi­ra­tions dé­ten­dues: voilà qui peut faire une grande dif­fé­rence.

60. Ne te fie pas aveu­glé­ment aux pa­roles d’au­trui, fût-il le Boud­dha. Ob­serve ce qui t’ap­porte per­son­nel­le­ment le conten­te­ment, la lu­ci­dité et la paix : là est ton che­min.

N.B. Les sessions de formation FACOP A1 de 2020 prévues en France, en Allemagne et au Gabon ne sont plus possibles. Seule la session de novembre 2020 à Dubaï sera effective.

Contact: https://wa.me/237675306676.

• Abonnez-vous à la page FACOP pour ne rien rater.
Pour votre groupe ou association, vous pouvez aussi obtenir un séminaire de formation sans limitation géographique.
Tél : +237 675-306-676 / 657-895-798 / +237 677-707-001 / +237 694-269-296
#Facop

#Facocom
#CreationEntreprises
#Coaching
#FormationEnEntrepreneuriat
#IntelligenceFinanciere
#DevenirRiche
#InvestirAuPays
#EntrepreneursASucces
#Entrepreneurs
#SuccessStory
#GestionFinanciere