fbpx

Savoir et pouvoir parcourir le kilomètre supplémentaire est bien l’une des nombreuses LOI DU SUCCES que tout entrepreneur doit savoir et que tous les Facopistes savent déjà. Précisément, la capacité à parcourir le kilomètre supplémentaire est, par ordre d’importance, le 4ième des 6 critères que doit impérativement exiger un entrepreneur de tout candidat à être membre de son équipe gagnante.

C’EST QUOI LE KILOMETRE SUPPLEMENTAIRE EN ENTREPRISE ?

Déjà, parlons du client car c’est lui la véritable raison du fameux Parcours du Kilomètre Supplémentaire. Considérant le client dans sa généralité comme étant celui à qui nous rendons service, dans toutes les entreprises, l’on retrouve des clients internes et des clients externes. Les clients internes sont les collaborateurs avec qui nous formons équipe, les clients externes par contre sont ceux qui viennent nous solliciter contre rémunération. Ceci dit, nous rendons bien des services à ces deux catégories de clients. Toutefois, le cas qui nous intéresse ici, est le client externe bien qu’il soit aussi très encourageant de parcourir le kilomètre supplémentaire en faveur de nos clients internes.

Un client insatisfait n’est pas seulement un client de perdu, mais il représente beaucoup de mal que nous causons à notre activité. Nous le savons tous, la satisfaction du client se propage à vitesse d’escargot et son insatisfaction prend des ailes d’aigle pour se faire savoir du plus grand nombre. Sachons-le bien, la valeur financière d’un client ne se mesure pas à un seul achat qu’il effectuerait à notre avantage, mais sur une durée bien plus longue car, une première satisfaction le poussera à revenir nous solliciter et probablement il reviendra accompagné de quelques prospects. Brièvement dit, si un seul client insatisfait vaut 60 clients de perdus, un client satisfait équivaudrait à 8 clients de gagnés. Cela étant, bannissons toute médiocrité de notre activité et bien plus, il vaut mieux satisfaire un client et perdre un peu d’argent que de ne pas le satisfaire du tout et en gagner quand même. Evidemment, telle est la voie à suivre pour celle ou celui qui vise un succès durable. Chaque entrepreneur (et précisément chaque Facopiste) sait exactement comment s’y prendre afin que le bénéfice qu’il obtiendra soit toujours supérieur au sacrifice que lui aura antérieurement valu la satisfaction de son client.

QUE SERAIT DONC PARCOURIR LE KILOMETRE SUPPLEMENTAIRE ?

Comme le savent tous les Facopistes (cette loi ainsi que toutes les autres lois du succès leur ayant été enseignées dès le séminaire de formation de base FACOP-A1), parcourir le kilomètre supplémentaire c’est rendre plus de service de meilleure qualité que celui pour lequel l’on est payé.  Non seulement il faut le faire à tout moment, mais en plus et surtout, avec une attitude mentale agréable et plaisante.

Certaines « Assos » vendeuses de vivre dans nos marchés le font tout le temps. Quel que soit le montant de notre achat, la poignée de graines qu’elles ajoutent systématiquement à notre paquet après chaque achat de céréales est exactement la méthode qui convient à leur activité en terme de parcours du kilomètre supplémentaire car justement, elles nous donnent ainsi un peu plus que ce pour quoi nous avons effectivement payé.  

Partageons ici une citation y relative tirée du livre à paraître sur le succès en entreprise au 21ième siècle de M. Lucas Kamdem, entre autres, fondateur du FACOP et PCA du Groupe MTA : « Pour expliquer à mes collaborateurs de MTA Transport Express et Logistique ce que signifie ce critère, je leur dis souvent d’imaginer un client qui aurait un colis à livrer à 11 kilomètres du point du lieu d’envoi du colis, mais qui n’aurait les moyens de payer le service que pour 10 kms. Le responsable de MTA qui déciderait (sur une bonne base que j’aborderai au chapitre 9 de parcourir le kilomètre supplémentaire (11ème Km), pour livrer le colis directement au lieu de le déposer à un ‘‘point relais’’ aura conquis un client qui deviendra très fidèle et même un excellent ambassadeur auprès de futurs autres clients. Ceux-ci feront alors, sans aucun doute, gagner beaucoup plus d’argent que le coût du dit kilomètre supplémentaire. »

Que chacun dans son activité, voit quel est le supplément qu’il pourrait offrir à ses clients en plus de ce pour quoi ils auraient payé. Cela étant une façon de leur manifester sa gratitude, ou alors de les récompenser pour avoir été sollicité. D’ailleurs, et au bout du compte, ne visons-nous pas indirectement leur fidélité ?

N.B. Le programme des séminaires de formation FACOP-A1 de l’année 2021 est déjà en cours de téléchargement.  La première session FACOP A1 étant prévue pour se tenir à Yaoundé les 8, 9 et 10 février 2021 en présentiel et en ligne.
A votre convenance, vous pouvez aussi obtenir un séminaire de formation sans limitation géographique et au bénéfice de votre groupe.

Veuillez simplement nous contacter au +237 677-649-709, +237 691-396-553, +237 677-707-001, +237 694-269-296 ou au : https://wa.me/237675306676


#Facop

#Facocom
#CreationEntreprises
#Coaching
#FormationEnEntrepreneuriat
#IntelligenceFinanciere
#DevenirRiche
#InvestirAuPays
#EntrepreneursASucces
#Entrepreneurs
#SuccessStory
#GestionFinanciere